Le monde caché d'Anea
Fermeture du forum?

Le monde caché d'Anea

Vous voilà emprisonnés sur Anea en ayant oublié votre passé. Comment vivrez-vous dans cette nouvelle vie?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Angeliqua Conti.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~Je me nomme~

avatar
Moule

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2015

MessageSujet: Angeliqua Conti.   Jeu 5 Fév - 20:01



Prénom : Angeliqua.
Age : 20 ans.
Sexe : F.
Race : Sequi.
Métier : Membre du gouvernement.
Personnage de l'avatar:(Je cherche)
   
   



Description physique

 

 

Un fruit de la tentation exquis pour celui qui pourrait assouvir ses fantasmes. Une silhouette élancée, née de la première fraîcheur d'un hiver rude, à la peau douce d'un nouveau-né. Un magnifique morceau de viande, pouvant devenir l'objet de désirs infinis.

La pâleur d'une peau légèrement blanchâtre, ne pouvant être rosie que dans certaines circonstances particulières. Sa longue chevelure blonde met grandement en avant cet aspect de son physique si particulier et pourtant si libidineux. Cette pâleur est tout le paradoxe de sa chaleur corporelle, faisant penser à une belle nuit d'hiver devant un feu de cheminée. Comme un brasier, cette chaleur peut être enflammé au travers de certaines attentions, ou certaines émotions.

Cela nous amène à des pupilles d'un bleu très clair. Un regard qui vous épie dans les moindres recoins, vous donnant également la mauvaise sensation d'être constamment surveillé, et ce, même en son absence.

Un jolie faciès en forme arrondie et gracieuse, laissant miroiter un somptueux minois. La pâleur de sa peau vient contraster avec ses yeux angéliques. Un bleu clairvoyant, mais également envouteur ... Attention à vous voyageurs ! Si vous restez trop longtemps fixé sur celui-ci, vous risqueriez de finir par être mordu. Un visage angélique disposant de petites joues, ni trop creuses, ni trop rondes, juste l'harmonie parfaite être chaque point de détail de son visage. Des lèvres pulpeuses et d'un rose plus claire, lui donnant un charme sensuel inégalé. Une petite éloge, un jeu de tentation, une mission à accomplir, permet de faire plisser ce fruit défendu pour laisser apparaître un séduisant sourire et une dentition éclatante.

Après cette charmante face, vient d'autres attributs qui ont pour tendance à attirer les regardes de la gente masculine. Pour plus de précision, cela implique sa charge mammaire conséquente. Deux merveilles de la nature, en forme de poire, valant bien leur pesant d’or. Car cette poitrine, même jeune, est diablement opulente. Rebondie et brillante, elle attire irrémédiablement les regards affamés des hommes.

Cependant ces formes se marient à merveille avec la totalité de son corps ne manquant ni de grâce, ni de volupté. Un fessier bien ferme, bien rond. Il est ni trop grand, ni trop large. Son balancement de gauche à droite est dû à un rouage bien défini et parfaitement maitrisé au gré des années. Cette sulfureuse tentation est souvent la dernière de votre vie, car elle ne fait qu'une bouchée de votre âme.


Caractère

 

 

Angeliqua est un agent du Gouvernement, mais elle est très loin de la tueuse professionnelle comme on pouvait le penser. Contrairement à ses compères, elle a beaucoup plus de mal à remplir ses prérogatives. C'est à dire, qu'elle a du mal à remplir un contrat et assassiner un être vivant. Elle bosse encore sur ce détail, mais elle n'arrive pas à masquer ses sentiments. Les remords ont pour tendance de la ronger durant de longues journées. Elle n'arrive pas à faire la part des choses et soutenir le regard d'un homme proche de la mort. Ce regard, elle n'arrive pas à le soutenir ni-même à le fixer. De ce faite, elle préfère fermer les yeux au moment du coup de grâce. Néanmoins, il ne faut surtout la sous-estimer. Elle fait partis des rangs du Gouvernement et elle n'y étais pas pour rien. Notre jeune femme dispose de nombreux talents. Son intelligence est le plus important et certainement le plus marquer sur son être. Elle prend toujours le temps de réfléchir avant d'agir. Chacune de ses décisions est mûrement réfléchie et surtout jamais du à de la témérité. Mais cela lui permet également d'aborder le monde sous une vision différente de la plus part des gens. Elle prend toujours du recule sur la moindre de ses décisions, sauf quand il s'agit des sentiments amoureux. Très difficile dans la découverte d'un compagnon masculin, elle a réservé son cœur à une seule personne. Il s'agit d'un jeune agent qu'elle avait un jour rencontré. C'est son seul et unique amour, elle est donc très froide avec les autres hommes du globe. Froide et distante, mais à l'extrême seulement si le mâle osait avoir des attentions trop amicales avec la jeune demoiselle.

Très intelligente avec plusieurs diplômes dans sa poche, dont celui du médecin. Elle este très proche d'un comportement enfantin. C'est à dire, qu'elle est très vrai et se comporte de façon très pure. Elle peut laissé éclater sa joie sur une simple cadeau comme un enfant lors du réveillon de Noël. Elle est souvent naïve et simple. Même si elle prend des décisions bien réfléchies, elle peut également en prendre certaine sous l'influence de ses sentiments. Elle accorde aisément sa confiance aux autres. Du moins, aux gens de son camp et qu'elle juge correcte. Il ne faut surtout pas le tromper, car elle déteste la traitrise. Elle ne vous pardonnera jamais un tel acte ! Même si elle est d'un naturel gentil et qu'elle a du mal à presser sur la gâchette pour tuer un homme, elle n'aurai aucun mal à tuer un traître !

Attention, elle ne fait pas partie des agents du Gouvernement pour rien. Elle n'est pas rentré dans cette section avec un petit cv et une lettre de motivation. Elle était faite pour ce job et elle aimait agir sous l'effigie de cette caste. Pourtant, on doit préciser un petit quelque chose bien particulier.

Notre héroïne est une grande amnésique qui fut recueillit par les forces du Gouvernement dans un orphelinat des Blues. Les hommes en noir lui apprirent une toute autre histoire et surtout claquèrent une fausse identité dans son esprit. Notre jeune demoiselle est persuadée d'être une certaine personne, alors qu'en réalité, elle était quelqu'un d'autre ! De ce faite, parfois, elle est sujette à des crises ou des sortes de traumatisme. C'est comme si elle était transportée dans une autre dimension. Cela survient surtout quand elle est en pleine crise ou tout simplement quand elle reçoit un flashback de ses anciens souvenirs. Comme une certaine migraine, le temps de quelques secondes, elle se remémore sa vie oubliée .. sa véritable existence. Hélas, le traumatisme de son amnésie a suscité une autre tard dans son comportement. Elle est adepte des crises de nerfs ! Elle peut à tout moment devenir très méchante et vouloir tout casser autour d'elle. Je mets bien l'accent sur le fait que cela peut survenir à n'importe quel moment. Un dîner, une mission, un câlin, un baiser, une balade, un achat, ... On ne sait jamais quand cela frappe, mais le risque d'homicide est fortement accru durant ses crises. De plus, notre femme ne peut pas se contrôler durant ses moments de stress extrême. Elle est comme animée par les plus sombres sentiments de tout son être. Peut-être qu'elle était tout simplement la pire des personnes dans son existence antérieure.


Histoire

   

Quelque part dans un royaume lointain... Une année hivernale, dans un majestueux mois de décembre sous la neige. La famille Conti, déjà composée de cinq membres, venait tout juste d'accueillir le dernier de la lignée. C'était un jeune nourrisson de sexe féminin qui fut baptisé Angeliqua. Un nom très peu courant, mais au combien important pour la mère du nouveau-né. Il y a de nombreuses années, ce nom appartenait à un membre de la famille Petterson dont découlait la mère du nourrisson. L'ancienne propriétaire de ce nom, aujourd'hui morte et enterrée, était une ancienne exploratrice. Un exemple à suivre et surtout un rêve que voulait insuffler la procréatrice à son enfant. Elle voulait enfin voir un de ses enfants s'épanouir de ses propres ailes et de ses propres choix. Elle voulait que ce nourrisson, soit pour une fois un enfant libre. Un enfant qui serait loin de l'influence de son père.

Angeliqua, certainement la meilleure de toute cette famille. Elle naquit sous l'aile de sa mère et s'attacha rapidement à son affection. Hélas, son père avait des vues pour sa petite dernière. Dès son plus jeune âge, elle fréquenta les plus grandes écoles, afin de devenir quelqu'un de cultiver et de respectable. Mais notre héroïne ne brillait pas par de magnifiques résultats comme pouvait en attendre son père. Le mot liberté ne signifiait rien pour l'enfant, car elle devait à chaque fois travailler pour satisfaire son perfectionniste de procréateur. Les années passèrent, mais cela ne changera strictement rien au problème.

Même martyriser par son frère et délaisser par l'amour de son père, Angeliqua continuait d'avancer dans sa vie. Elle avait déjà tout prévu et savait ce qu'elle voulait faire plus tard. Elle s'inscrit alors à une école d'ingénierie. Elle voulait devenir une icône et surtout une femme de charme. Elle ne serait plus l'esclave d'un homme, mais elle arriverait à tirer des avantages de son intelligence. Elle travailla d'arrache pied pour sauter des classes et sortir rapidement diplômé de l'université. Puis, un beau soir, elle mit son plan à exécution. Alors que tout le monde dormait paisiblement dans la résidence, la blonde fracassa une fenêtre et quitta la demeure familiale avec un petit baluchon sur le dos. Elle ne prit pas un sous avec elle, juste ses diplômes et de quoi tenir quelques jours dans la rue. Hélas, à l'âge de quinze ans et avec aucune expérience de la vie, sauf celle de la haute richesse, notre héroïne était plus que perdu dans la vie active. Aucune recherche ne fut entreprise pour retrouver la fillette. Son père venait certainement de se débarrasser d'un poids mort.

Elle déambula durant plusieurs semaines dans le bidonville, avant de tout simplement quitter la ville pour se rendre dans une citée voisine. Comment avait-elle fait ? Elle avait tout simplement vendu son diplôme de docteur à un personnage pour quelques sous, juste suffisant pour faire un aller sur un navire d'épices. Elle n'était déjà pas très douée pour se repérer dans sa propre ville de naissance, alors dans une citée aussi grande que Luvneel et qui lui était totalement inconnue, aucune chance ! Elle marcha des jours et des jours, jusqu'à tomber sur une grande église. L'architecture était immense et Angeliqua entra à l'intérieur. Elle était curieuse de voir un tel édifice dans sa globalité. Après plusieurs minutes de contemplation un moine vint à son niveau et l'interpella. Le vieil homme l’hébergea l'espace d'une semaine et lui apprit ce qu'il fallait savoir pour survivre dans cette mégapole.

Désormais, elle chercha, cette fois-ci, bien plus précisément un moyen de vivre dans ce monde qui n'était guère pas le sien. Et ce fut au coin d'une ruelle qu'elle trouva un homme qui bouleversa sa vie. Devant sa beauté et sa jeunesse, il fit signer un contrat à notre jeune demoiselle. Elle devait simplement poser pour des magasines et montrer quelques attributs de son physique ravageur. Hélas, elle tomba prestement dans les rouages du monde de la nuit. Heureusement pour elle, son jeune âge la protégeait de la prostitution. Mannequin le jour, danseuse et hôtesse la nuit, elle n'avait certainement pas tiré le bon numéro à la loterie. Sa vie était d'un ennui monstre et surtout d'un vice extrême. Le salon était plein tous les soirs de la semaine et le week-end était encore plus horrible. N'ayant que peu de vêtements sur la peau, notre jeune femme était souvent la proie des pervers et des gros bourgeois du coin. La plupart des gros poissons venaient simplement pour pouvoir lui mettre la main aux fesses ou pour renifler le parfum de ses cheveux.

ll y avait d'autres filles dans cette galère. Certaines étaient plus jeunes, d'autres plus vieilles, mais toutes étaient là pour veiller sur l'autre. C'était comme une grande famille, même si la plus part faisait la tapin. Il ne fallait pas dénigrer leur situation de vie. Certaines l'avaient choisi, car la prostitution rapportait gros dans les parages. Les hommes avaient toujours des pulsions à assouvir. Tout le monde venait dans la maison, du simple adolescent, à l'homme marié en passant par les élus. Il ne fallait pas croire, le monde de la nuit était bien loin des mœurs et coutumes. Angeliqua avait déjà servi en petite tenue dans des réunions de certains officiers ou du maire. Ce qu'elle aimait par-dessus tout, s'était laissé trainer ses oreilles. L'information était quelque chose de très demander dans un monde aussi hostile. Les pirates et les hors-la-loi n'étaient pas acceptés dans cet établissement. Alors on voyait défiler d'autres asticots. Les meilleurs étaient les jeunes officiers du Gouvernement qui venaient festoyer leur fin de semaine. Ils avaient toujours la langue bien pendue après, à peine, quelques chopes de bière fraîche.

Grâce à ses dons, et surtout à son charme, elle devint rapidement l'attraction du coin. Elle ne faisait pas d'ombre aux autres femmes, mais elle était toujours présente pour leur venir en aide. Hélas, le mac, dit Sloth, était quelqu'un d’exécrable et de violent. Il n'hésitait pas à lever la main sur les filles et à remettre de l'ordre dans ses rangs à coup de poing dans le visage. Une femme marquée par les coups n'était plus attirante et une femme qui ne fait pas son chiffre recevait des coups. C'était comme un cercle vicieux et une fois prit à l'intérieur, il était très difficile d'en sortir. Cependant, notre jeune femme s'était jurée de quitter cette maison close en emportant le sourire de cet homme avec elle. Même dans cet enfer, elle gardait toujours espoir. Dans toute cette tragédie, elle apprit à se créer une armure autour de son âme. Elle apprit comment jouer de ses rondeurs et à faire tourner la tête aux hommes. Elle était devenue une succube, capable de briser un homme en quelques battements de cils. La blonde réussit à faire beaucoup de bénéfices dans ses années de débauches. Mais elle arriva à une nouvelle page de son histoire. Lors d'une soirée bien arrosée, elle arracha la carotide de son mac et prit le large. Sans même se retourner une seule fois, elle quitta toute cette misérable existence pour embrasser une nouvelle carrière. Âgée de dix-neuf ans, elle frappa à la porte du Gouvernement Mondial.

Elle ne fut guère accueillie à bras ouverts. Les hommes de cette institution étaient tout de même méfiants. Elle passa une longue semaine dans les geôles du camp d'entraînement. La nourriture était dégueulasse et la pièce bien trop petite. Elle trouvait le temps long et commençait réellement à perdre patience. Certains soldats baissaient même les yeux devant sa vue. L'inspection enquêtait sur son passé et surtout sur son identité. Ces hommes étaient d'un ennui à se pendre. Elle n'avait encore jamais vu cela de toute sa misérable vie. Ils ne souriaient jamais et se contentaient d'aboyer des ordres. Ils ne trouvèrent rien de très concluant et Angeliqua fut, par la suite, envoyée en examen.

Elle était passée sous tous les angles et mis à nue devant d'autres personnes du même sexe. On l'avait dévêtis dans une petite pièce blanchâtre. Elle ne savait pas pour quelle raison elle se trouvait dans un tel lieu. Elle était sûre d'une chose : il faisait un froid de canard dans cette pièce. Privé de vêtements, la chair de poule parcourait tout son corps à la recherche d'un abri. Des femmes en blouse blanche étaient présentent pour l'inspecter dans les moindres recoins. Puis elle passa par des tests intellectuels et une série d'épreuves physiques. Il ne fallait surtout pas sous-estimer notre jeune femme. Elle avait été entraînée depuis son plus jeune âge à la maîtrise des arts de la guerre. Son coefficient intellectuel était supérieur à celui d'un humain normal. Elle aurait même pu embrasser une carrière de scientifique. Le premier réveil fut le plus rude et certainement le plus atroce de toute son existence. Accommodé à vivre la nuit, elle n'avait plus l'habitude de se lever à cette heure. Normalement, elle se couchait à cette heure-ci du matin. Un gros seau d'eau fraîche sur le visage et elle bondit du lit à une vitesse hors norme. Il fallait la tester dans toutes les conditions.

Elle n'avait pas de mal à surpasser un homme en combat au corps-à-corps. Elle arrivait à s'orienter la nuit et sur mer, mais elle avait un mal gargantuesque à tenir sur ses genoux en pleine après-midi. Ayant toujours vécu la nuit, elle n'avait pas pris l'habitude de défier les rayons du soleil.
Elle savait que cet élément était son talon d'Achille et qu'elle aurait beaucoup de mal à tenir sous un soleil de plomb. Ses supérieurs envisageaient la moindre possibilité et elle devait y faire face. Durant plusieurs jours, elle fut exposée sans cesse aux rayons de cet astre enflammé. Elle devait serrer les dents et concentrer ses forces. Après une bonne semaine d'efforts, Angeliqua était en mesure de combattre en journée. Elle n'était pas au meilleur de sa forme, mais elle était déjà capable de tenir tête à plusieurs soldats. Grâce aux entraînements répétés, elle était devenue une bonne manieuse de couteaux. Elle ne se débrouillait pas trop mal dans les tests physiques et fit le bonheur de certains gradés. Il fallait aussi souligner que notre demoiselle en simple débardeur était plus qu'agréable à voir. Durant son entraînement, elle fut envoyée dans une classe d'apprentissage. Soulignement le groupe passa à l'action et lors d'une certaine mission ... Notre héroïne tomba et ce fut le trou noir.

[...]

Notre héroïne se réveilla sur un lit d'hôpital. Un homme était là pour lui apporter son aide. Il était resté à son chevet tout le long du traumatisme. Il semblerait que la jeune fille est faite une mauvaise chute. Elle était tombée dans le coma durant plus d'un an. Tout le monde pensait qu'elle était morte.

   
   



Comment avez vous découvert le forum? Merci internet !
Age : 17 ans
Cela fait longtemps que vous faites du rp ? Quel est votre niveau ? 1 ans. On va dire que me débrouille quoi !
Commentaires : Vive les pandas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Je me nomme~

avatar
Admin

Messages : 237
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 19
Localisation : Quelque par en plein rêve

Feuille de personnage
Age: 19
Relations:

MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   Ven 6 Fév - 6:33

Dejas bienvenu à toi. Je lirais ce que tu a écrit ce soir et te dirais ce que j'en pence. Wink

_________________
"Sais-tu de quoi rêvent les rêves mon enfant?

-Non de quoi rêve t-il ?

Ils ne rêvent que d'être réalisé, va-donc mon enfant et réalise tes rêves"



Kiuri L'admin dyslexique d
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Je me nomme~

avatar
Moule

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2015

MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   Ven 6 Fév - 8:52

Merci.

Bonne lecture pour plus tard dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Je me nomme~

avatar
Prophète

Messages : 411
Date d'inscription : 15/10/2013
Localisation : Taverne

Feuille de personnage
Age: 26
Relations:

MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   Ven 6 Fév - 8:53

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Je me nomme~

avatar
Moule

Messages : 6
Date d'inscription : 04/02/2015

MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   Ven 6 Fév - 9:02

Merci, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Je me nomme~

avatar
Fonda' pour vous servir!
Fonda' pour vous servir!

Messages : 679
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Age: Inconnu
Relations:

MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   Sam 7 Fév - 23:00

Bienvenue sur Anea, Angeliqua!

J'ai plusieurs choses à dire sur ta fiche. D'abord, si tu pouvais relire pour les fautes de syntaxe car parfois ça ne veut rien dire ou ce n'est tout simplement pas une phrase (aussi un peu orthographe). Aussi il te faudra un avatar avant d'être validée et bien sûr il te manque les codes du règlement à mettre dans ta fiche.

Après au niveau de la cohérence en soi ou avec l'histoire Anea j'ai des truc à te faire changer:
Citation :
Elle frappa à la porte du Gouvernement Mondial.
Donc le gouvernement comme tu l'entend n'existe pas. Il n'y a pas de gouvernement mondial, seulement un pour chaque peuple. Dans le cas des sequi, c'est un conseil avec comme membres les chefs de chaques villes.

Citation :
Très intelligente avec plusieurs diplômes dans sa poche, dont celui du médecin. [...] Elle s'inscrit alors à une école d'ingénierie. Elle travailla d'arrache pied pour sauter des classes et sortir rapidement diplômé de l'université. [...] Hélas, à l'âge de quinze ans [...] Elle avait été entraînée depuis son plus jeune âge à la maîtrise des arts de la guerre. [...]
Je suis désolée mais faire école d'ingénieur, de médecine, plus maitriser les arts de la guerre en plus de l'école normale à seulement 15 ans c'est impossible peu importe à quel point tu est intelligent! De plus il n'y a pas vraiment d'écoles supérieures sur Anea, on apprend le métier qu'on veut faire auprès d'un mentor (quelqu'un qui est déjà dans le métier), donc pas de diplôme non plus.

Citation :
Pourtant, on doit préciser un petit quelque chose bien particulier. Notre héroïne est une grande amnésique qui fut recueillit par les forces du Gouvernement dans un orphelinat des Blues. Les hommes en noir lui apprirent une toute autre histoire et surtout claquèrent une fausse identité dans son esprit. Notre jeune demoiselle est persuadée d'être une certaine personne, alors qu'en réalité, elle était quelqu'un d'autre !
Là dessus, d'abord ça n'a rien à faire dans le caractère. Ensuite, l'histoire que tu nous as raconté est donc sa fausse identité? Mais, peut importe car pourquoi les "hommes en noir" (je ne vois pas du tout de qui tu parle...) voudrais faire croire à une orpheline qu'elle est quelqu'un d'autre? Aussi, avec la technologie de l'époque, il est impossible de réécrire la mémoire de quelqu'un (on peut même pas le faire à notre époque donc...) donc ce n'est toute façon pas possible.

Citation :
Elle arracha la carotide de son mac. [...] Elle était tombée dans le coma durant plus d'un an. Tout le monde pensait qu'elle était morte.
Ces deux choses sont impossibles. La première l'est car peu importe ta force on ne peut pas arracher la carotide de quelqu'un à mains nues. La deuxième l'est pour plusieurs raisons: A cette époque il est impossible de survivre dans le coma aussi longtemps, de plus si ils la croyaient morte ils l'auraient enterrée.

Ensuite, c'est juste des petits anachronisme car on est quand même dans un style moyenâgeux:
Citation :
Elle déambula durant plusieurs semaines dans le bidonville [...] Elle devait simplement poser pour des magasines [...] Des femmes en blouse blanche [...]

Merci de ton attention! ^^

_________________
"Let me tell you a story~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-monde-cache-danea.forumgratuit.org
~Je me nomme~
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angeliqua Conti.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Angeliqua Conti.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Angeliqua Conti.
» [Vends] Compte Tour Conti Neuf ! Emballé !
» An Post - Sean Kelly Team || Cherche Sprinteurs (74 mini) ||
» Androni-Giocattoli (Recherche leader conti)
» You're gonna make mistakes, you're young || Cesare Da Conti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde caché d'Anea :: Hors RP :: Présentations-